Actualités

HISTOIRE CSSA

25.04.2019

Qualification demie finale de la Coupe de France : 16 Avril 2008

 

Le Mercredi 16 Avril 2008, le CSSA se déplaçait à Bordeaux afin de disputer un match de quart de finale de la Coupe de France. Bordeaux alors deuxième du championnat de Ligue 1, l’équipe Sedanaise (Ligue 2) avait réalisé l’exploit en se qualifiant pour les demies-finales !

 

Pour s’opposer à l’équipe Bordelaise, l’entraineur Sedanais de l’époque ; José Pasqualetti avait misé sur un 4-1-4-1. Allart seul en pointe avec en milieu de terrain ; Abdoun, Mokaké, Tibéri et Amalfitano. Derrière eux, Banning soutenu par Sartre, Traoré, Cantini et Baysse. Et finalement Regnault dans les buts.

Du côté Bordelais, Laurent Blanc qui avait confirmé faire de la Coupe de France une priorité, avait aligné une équipe type ; Cavenaghi, Wendel, Fernando, Bellion et Diarra.

 

Le match commença à une allure folle, le CSSA obtint un corner, mais Bordeaux récupéra et partit en contre (1ère minute), Cavenaghi centra en retrait dans la surface mais le ballon fut récupéré par la défense, de justesse ! Sedan réagit grâce à Abdoun dans le dos de la défense mais son tir fut capté par Ramé (3ème). À la huitième minute, Maokaké s’enfonça dans la défense Bordelaise et tenta une frappe qui surprit Ramé, qui dégagea cette dernière en corner.

À la douzième minute, Cavenaghi obtint un coup-franc à 20 mètres. L’Argentin enroula son ballon dans un geste parfait mais c’était sans compter sur Regnault qui le dévia sur la barre transversale.

Bordeaux commença à prendre possession du jeu permettant à ses joueurs de mieux se trouver sur le terrain et de donner des balles rapides, gênant les défenseurs adverses. Les hommes de Laurent Blanc obtinrent un nouveau coup-franc au point de corner à la vingt-troisième minute. Chose que redoutait fortement l’entraineur des Verts et Rouges puisque c’est ainsi que les girondins avaient inscrit douze de leurs derniers buts ; sur coup de pied arrêté. Mais fort heureusement pour Sedan, Wendel manqua son centre.

S’en suivit un corner en faveur de Bordeaux à la trentième minute, qui ne donna rien puisque la tête de Diarra passa à côté du but de Patrick Regnault. Les Ardennais enchainèrent avec une bonne séquence, qui se conclura par une jolie frappe d’Abdoun qui fut arrêtée par Ramé. Abdoun et Mokaké se firent plus pressants et les Verts et Rouges perdirent moins de ballon. À la trente-septième minute, les Bordelais réclamèrent penalty pour une main, mais l’arbitre ne siffla pas, Baning intercepta le ballon de l’épaule mais sans intention de faire main. S’en suivirent quelques belles opportunités pour Sedan, comme celle de Mokaké qui se retrouva face au but de Ramé, mais qui n’arriva pas à armer son tir à cause de deux défenseurs. Puis une des plus belles occasions Sedanaise qui suite à un corner, vit le ballon revenir dans les pieds de Tibéri, qui centra, la balle fut reprise de volée par Romain Sartre, mais malheureusement cette dernière passa juste au-dessus de la transversale. Avant la mi-temps, on ne vit plus Bordeaux dans la surface du CSSA, les laissant mieux finir cette première période, cependant l’arbitre reprit Baning qui multipliait les fautes.

 

Retour sur le terrain pour quarante-cinq minutes, et c’est à peine quelques minutes plus tard que les Sedanais se retrouvèrent devant le but Ramé avec Cantini qui faillit tromper la défense adverse, avec un dribble qui fut contré au dernier moment (47ème).

Sedan ne recula pas et exerça un pressing qui gêna Bordeaux, et qui leur permit de récupérer beaucoup de ballons. À la cinquante-cinquième, Allart fit une mauvaise lecture du jeu et tenta un centre de l’extérieur du pied droit, bien dommage car Abdoun et Mokaké se trouvaient seuls au centre. Une minute plus tard, le brésilien Wendel réclama de nouveau un pénalty estimant avoir subi une faute de la part de Baysse. Pénalty qui ne lui fut pas accordé.

À la soixante-sixième, Pasqualetti effectua son premier changement et remplaça Tibéri par Moussa Sow. Le match devint stressant, puisque c’était à celui qui marquera le premier et la rencontre était très serrée entre le second au classement de la Ligue 1 et le CSSA. À la soixante-douzième minute, Regnault stoppa une frappe de Wendel grâce à une belle parade. Cependant une minute plus tard le gardien des Sangliers semblait s’être blessé au genou et s’il avait dû sortir c’est Lembet 18 ans qui aurait dû prendre sa place. Mais Regnault avait tenu à garder sa place.

Plus qu’un quart d’heure de jeu, l’équipe montra une belle solidarité autant en défense qu’en attaque. Et c’est à la quatre-vingt-unième, que s’était joué la balle de match, une belle occasion pour le CSSA, grâce à Sow qui passa le ballon à Allart qui le récupéra dans l’axe mais sa frappe fut détournée par le portier Bordelais qui revint directement dans les pieds de Marcus Mokaké, malheureusement son tir frôla la transversale. À la quatre-vingt-deuxième Allart fut remplacé par Chahechouche et ce fut le premier match de ce jeune milieu de terrain avec le groupe de professionel.

Fin du temps règlementaire ; les deux équipes s’offraient alors les prolongations ! À la 102ème une occasion se retrouva gâchée pour Sow, l’attaquant était seul, mais poussa le ballon trop loin et finit par le perdre. Puis à la 110ème c’est Amalfitano qui frappa, mais celle-ci passa au-dessus.

Dernier changement pour le CSSA à la 114ème minute ; Chiguy Lucau remplaça le Camerounais Marcus Mokaké, qui avait réalisé une belle performance. Il restait alors cinq minutes avant les penalties !  À la 118ème, coup-franc dangereux pour Bordeaux à 20 mètres, Cavenaghi qui joua trop vite prit un jaune et sa tentative passa au-dessus du but.

120ème ; c’est fini !! Sedan et Bordeaux allèrent aux tirs au but !

 

-          Le premier joueur à s’avancer du côté de Bordeaux fut Cavenaghi qui tira sur la droite mais Regnault sortit le ballon : 0-0,

-          Sartre fut le premier Sedanais à tirer, il tira à gauche et Ramé partit du mauvais côté : 0-1

-          Jurietti fut le deuxième Bordelais à se lancer ; il tira à gauche mais une fois de plus Regnault sortit la balle ! 0-1

-          Baning second Sanglier à tirer, poussa le ballon sans élan sur la droite du but : 0-2

-          Alonso tira en plein centre alors que Regnault plongea : 1-2

-          Sow logea le ballon sur la gauche de Ramé qui le toucha de la main : 1-3

-          Wendel lui marqua un temps d’arrêt et prit le portier Vert et Rouge à contre-pied : 2-3

-          Amalfitano loupa la balle de match et envoya le ballon au-dessus : 2-3

-          Fernando lança le ballon à gauche et trouva les filets : 3-3

-          Et finalement se fut Abdoun qui clôtura les tirs au but et qui marqua une panenka, qualifiant le CSSA !! : 3-4

 

Et ce fut sur un score du 0-0.3-4 aux tirs au but que Sedan se qualifia le 16 Avril 2008 à Bordeaux pour sa quatrième demi-finale en 10 ans de Coupe de France !

 
  • CSSA Club Sportif Sedan Ardennes
  • CSSA Club Sportif Sedan Ardennes
  • CSSA Club Sportif Sedan Ardennes
  • CSSA Club Sportif Sedan Ardennes