Actualités

HISTOIRE CSSA

07.03.2019

 

Alors que tout semblait sourire au PSG avec 5 victoires consécutives, le CSSA fit douter
l’équipe Rouge et Bleue. Le PSG en se rendant au Stade Louis Dugauguez n’était jamais
certain sur l’issu du match.
Deux saisons auparavant, le club sedanais était déjà sorti vainqueur face au club de la capitale en
s’imposant 5 à 1. Les sedanais n’avaient cependant pas oublié l’issu du match de la
troisième journée de Ligue 1 de la saison 2000/2001, où deux buts valables leurs avaient été
refusés, s’inclinant finalement 2 à 1 au Parc des Princes.
Lors de la rencontre, du dimanche 3 novembre 2002, le PSG se présenta face à l’équipe
de Sedan avec la même formation, gagnante, face à l’OM au Parc des Princes.
Néanmoins, c’est l’équipe du CSSA qui se procura la première occasion dangereuse de la
rencontre. À la troisième minute, Stéphane Noro adressa un ballon sur la tête de Djurisic qui
trouva la transversale du gardien parisien, Lionel Letizi.
Après quoi, Noro légèrement excentré à gauche, tenta sa chance des 30 mètres et
expédia le ballon dans la lucarne de Letizi, à la huitième minute. Le CSSA entama alors le
match avec une avance qui lui fut bénéfique pour le reste du match.
Le PSG tenta de réagir avec une frappe de Potillon qui finit directement sa course dans
les bras de Patrick Regnault, à la dixième minute.
Suite à cela, Ronaldinho tenta à la vingt et unième minute une attaque sans succès.
L’équipe parisienne monopolisa le ballon et obligea le CSSA à pratiquer le contre.
Tactique qui aurait pu s’avérer payante, cependant Liri contrôla le ballon de la main avant
de le propulser dans le but Rouge et Bleu. Un geste d’anti-jeu qui fut sanctionné par
l’annulation du but et d’un carton jaune de la part de l’arbitre, Monsieur Vileo. Le PSG
obtint alors un coup-franc excentré à droite. Ronaldinho en s’élançant envoya le ballon
sur la tête de Déhu trouvant les filets d’un Regnault battu.
La seconde période, débuta avec toujours cette concentration de Oulida sur Ronaldinho,
qui s’agaça du traitement que lui réservait le numéro 27 sedanais.
Les parisiens entamèrent les 45 dernières minutes sur un faux rythme qui profita à Asuar à
la cinquante et unième minute, en perçant la défense Rouge et Bleue et en trouvant les filets
d’un Letizi impuissant.
Le CSSA resta dominé, mais finit tout de même par trouver les espaces libérés par son
adversaire, ce qui permit ainsi à Asuar d’inscrire un doublé sur une passe décisive de
Mionnet.
Le CSSA remporta alors le match sur 3 buts à 1, devant environ 18 650 supporters, à qui
l’équipe prouva « l’envie de s’arracher pour ce club » selon Henri Stambouli, entraineur de
Sedan à cette période. Il déclara que « c’est une victoire magnifique » et ajouta que cela
« confirme que j’ai un groupe formidable ».
L’argentin, capitaine du PSG et défenseur déclara à son tour que « Sedan a très bien joué
ce soir. Ils ont inscrit deux très beaux buts et ont toujours mené au score dans cette
rencontre ». Son entraineur à l’époque, Luiz Fernandez s’exprima lui aussi en félicitant
l’équipe du CSSA; « qui ont su marquer de beaux buts ».

 

CENTENAIRE/psg1CENTENAIRE/psg 3CENTENAIRE/psg5CENTENAIRE/psg7CENTENAIRE/psg 9CENTENAIRE/psg11

 

CENTENAIRE/psg8

 
  • CSSA Club Sportif Sedan Ardennes
  • CSSA Club Sportif Sedan Ardennes
  • CSSA Club Sportif Sedan Ardennes
  • CSSA Club Sportif Sedan Ardennes